Tengu no michi : une définition nouvelle de l'art martial au 21e siècle

1) une technique classique enrichie de conceptions modernes
parce que les comportements violents et les moyens de la violence ont changé.

2) une philosophie de l'action conforme à la notion d'engagement
parce qu'un pratiquant d'art martial doit rester prêt à engager ses acquis pour la défense de soi-même comme d'autrui, ainsi que des valeurs fondamentales de la société dont il fait partie.

3) des moyens pour un comportement de citoyen responsable
parce qu'un pratiquant d'art martial ne doit engager ses acquis que dans un esprit d'opposition à la violence, avec le sens du contrôle et toujours dans le respect de la vie et de la Loi.

4) un choix d'objectif
parce que l'art martial reste une arme par vocation initiale, que toute arme doit rester sous contrôle et que la manipulation d'une arme, même contrôlée, ne doit jamais tourner au jeu : la notion de confrontation sportive, avec ses connotations ludiques, est donc tout à fait étrangère à l'esprit de la « Voie Tengu » .

Tengu-no-michi : apprendre et assumer un comportement d'individu libre dans le cadre du respect de la vie, des autres, de la Loi.  (texte de R. Haberzetser tiré du site www.tengu.fr)