Nouvelles  RSS

Compte rendu du stage d'octobre 2017 / 5 novembre 2017

     Le 22 octobre dernier, les dojos Kenkyodokan de Sainte-Marie-de-Blandford et Noritsudokan de Trois-Rivières ont organisé un stage du Tengu-Ryu Karate-do. Ce stage d'automne, qui regroupait une vingtaine de participants, était sous la supervision des Sensei Yvon Courchesne (5e Dan), Jean Côté (4e Dan) et Yvon Fiset (4e Dan).

     Après de courtes allocutions du Sensei Yvon Courchesne, le stage a débuté avec Sensei Yvon Fiset sur le thème de la pacification et la réactivité en cas d'agression. Une partie théorique sur l'intervention par la pacification dont l'objectif est d'éviter la confrontation et les moyens utilisés ( techniques de communication et grille de dangérosité) en intégrant la notion A.D.E.M.. Suivie la partie pratique utilisant Tengu- chikama-no-uke par l'approche de Goshin-no-kata à partir de techniques katas avec une réponse proportionnelle au degré d'agression.

     Pour sa part, Sensei Jean Côté, a traité des caractéristiques du Sen (temps) en situation de combat. Pour ce faire, il a démontré les techniques de combat à mains nues comme celles exploitées dans le style Daïto Ryu. Les techniques de cet art martial ont clairement démontré leur efficacité dans des situations d'agression. À deux, les participants ont pu pratiquer plusieurs techniques de défense (projection, atémi) dans diverses situations.

     En fin de stage, Sensei Yvon Courchesne a rappelé aux participants que l'art martial doit tout d'abord nous enseigner comment éviter une agression et, si elle est incontournable, comment y faire face de façon responsable. Dans son adresse aux participants, Sensei Courchesne a de nouveau précisé, qu'il faut être pleinement conscient que l'esprit de la technique est primordial et que la gestuelle vient après. Sensei Courchesne a mis en pratique, avec les participants, ces dernières notions en les intégrant à la prise de garde Tengu. Il a aussi profité de l'occasion pour mettre en lumière l'aspect stratégique du regard en situation d'agression. Les participants ont par la suite expérimenté ces notions.
 
Texte de Jean Carignan (Shoshi) et Pierre Juneau (Renshi)
 
Autres photos du stage à l'onglet Photos et vidéos